Noms fictifs

de Olivier Sylvestre

Hamac
Publié le 1er août 2017
314 pages
Acheter sur Les Libraires

Après dix années passées dans l'antre de la bête, un intervenant nous ouvre la porte de son centre de répit pour toxicomanes, avec sa sonnette stridente et sa vitre pare-balles, sa lasagne, ses larmes et ses espoirs fous, malgré tout. 

Au contact de multiples vies marquées par la rue, la consommation, l'abandon, Olivier nous entraîne dans leur univers déconstruit. Chronique fabriquée, mémoires imaginaires, impossibles chevauchées dans les rues de Montréal, ces récits sont ceux d'un intervenant à tout jamais transformé par les moments surréalistes qu'il a partagés avec ces êtres plus grands que nature, pendant un petit vingt-quatre-quarante-huit heures. Et de toutes les fois où il a reconnu une part de lui-même en eux.

« la caméra dans le coin – la vitre pare-balle – moi de l'autre côté »
Olivier Sylvestre

Olivier Sylvestre est né à Laval en 1982. Il est détenteur d’un baccalauréat en criminologie et d’un diplôme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada. Auteur et traducteur, sa première pièce, La beauté du monde, a gagné le prix Gratien-Gélinas et a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général. Il a œuvré comme intervenant en dépendance à Montréal pendant 12 ans. En 2015, il a fondé la compagnie Le Dôme — créations théâtrales avec l’auteure Nathalie Boisvert et le metteur en scène Frédéric Sasseville-Painchaud.